La série La Cène a débuté au début de 2016 sous la forme d’une série de photographies documentant la disparition progressive de mon mariage. En plus de mon travail d’artiste, je travaillais trois autres emplois à l’époque pour subvenir aux besoins de ma famille, ce qui me faisait souvent rentrer tard à la maison sans avoir soupé. J’arrivais et constatais qu’une assiette avait été posée sur le comptoir 2 à trois heures avant mon arrivée, parfois couverte la plupart du temps non.

Mon projet artistique a été rapidement découvert et l’assiette sur le comptoir est devenue vide.